rufren

Branches de la Médecine

Médecine Interne en Suisse

Branches de la Médecine

 

FAVOR SA est prête à organiser un service complet dans tous les domaines de la médecine. Les services les plus populaires offerts à nos clients, venus se soigner en Suisse, le sont dans les domaines suivants:

Médecine interne

 
Les méthodes actuelles de traitement des maladies internes sont aussi variées que les domaines de cette spécialité de la médecine. Il est impossible d’énumérer tout l’arsenal de moyens dont dispose la médecine moderne pour traiter les maladies des organes internes.

Les maladies internes sont une branche de la médecine étudiant les causes, le développement.

A l’heure actuelle on observe une augmentation significative de problèmes liés à un stress constant, une alimentation incorrecte et à un mauvais environnement, ce qui affecte l’état de notre organisme et tout particulièrement le tractus gastro-intestinal et le système cardio-vasculaire.

Les problèmes liés aux déviances du fonctionnement des organes internes sont aussi variés que les domaines de cette branche de la médecine :

  • Gastro-entérologie – maladies du tractus gastro-intestinal
  • Pneumologie – maladies pulmonaires
  • Hépatologie – maladies du foie
  • Néphrologie – maladies rénales
  • Cardiologie – maladies du système cardio-vasculaire
  • Hématologie – maladies du sang et des organes hématopoïétiques
  • Rhumatologie – maladie du tissu conjonctif
  • Maladies infectieuses – maladies causées par des agents pathogènes
  • Endocrinologie – les maladies endocriniennes
  • Gériatrie – le traitement des patients âgés

En Suisse, une importance toute particulière est accordée à la prévention des maladies liées au mode, peu sain, de la vie moderne. Les médecins suisses utilisent les dernières méthodes hautement technologiques d’examen des patients permettant ainsi d’établir un diagnostique exact à un stade précoce, de prévenir une propagation ultérieure des maladies des organes internes et de garantir un traitement efficace.

Les méthodes actuelles de traitement des maladies internes sont aussi variées que les domaines de cette spécialité de la médecine. Il est impossible d’énumérer tout l’arsenal de moyens dont dispose la médecine moderne pour traiter les maladies des organes internes. Toutefois, il convient de faire une mention particulière aux progrès faits dans le traitement des maladies endocriniennes. L’endocrinologie est une des spécialités dominantes dans la médecine suisse moderne.

Une des caractéristiques distinctives de l’approche suisse du traitement des anomalies endocriniennes est la limitation maximale possible des doses de médicaments hormonaux. Les médecins endocrinologues suisses sont connus pour leur sélection méticuleuse des médicaments pour chaque cas individuel.

Le réseau de services proposés par les cliniques suisses dans le domaine de la cardiologie ne cesse de s’élargir, et ce grâce aux nouvelles méthodes de diagnostique et de traitement.

Médecine Interne

 
Les méthodes actuelles de traitement des maladies internes sont aussi variées que les domaines de cette spécialité de la médecine. Il est impossible d’énumérer tout l’arsenal de moyens dont dispose la médecine moderne pour traiter les maladies des organes internes.

Les maladies internes sont une branche de la médecine étudiant les causes, le développement

A l’heure actuelle on observe une augmentation significative de problèmes liés à un stress constant, une alimentation incorrecte et à un mauvais environnement, ce qui affecte l’état de notre organisme et tout particulièrement le tractus gastro-intestinal et le système cardio-vasculaire.

Les problèmes liés aux déviances du fonctionnement des organes internes sont aussi variés que les domaines de cette branche de la médecine :

  • Gastro-entérologie – maladies du tractus gastro-intestinal
  • Pneumologie – maladies pulmonaires
  • Hépatologie – maladies du foie
  • Néphrologie – maladies rénales
  • Cardiologie – maladies du système cardio-vasculaire
  • Hématologie – maladies du sang et des organes hématopoïétiques
  • Rhumatologie – maladie du tissu conjonctif
  • Maladies infectieuses – maladies causées par des agents pathogènes
  • Endocrinologie – les maladies endocriniennes
  • Gériatrie – le traitement des patients âgés

En Suisse, une importance toute particulière est accordée à la prévention des maladies liées au mode, peu sain, de la vie moderne. Les médecins suisses utilisent les dernières méthodes hautement technologiques d’examen des patients permettant ainsi d’établir un diagnostique exact à un stade précoce, de prévenir une propagation ultérieure des maladies des organes internes et de garantir un traitement efficace.

Les méthodes actuelles de traitement des maladies internes sont aussi variées que les domaines de cette spécialité de la médecine. Il est impossible d’énumérer tout l’arsenal de moyens dont dispose la médecine moderne pour traiter les maladies des organes internes. Toutefois, il convient de faire une mention particulière aux progrès faits dans le traitement des maladies endocriniennes. L’endocrinologie est une des spécialités dominantes dans la médecine suisse moderne.

Une des caractéristiques distinctives de l’approche suisse du traitement des anomalies endocriniennes est la limitation maximale possible des doses de médicaments hormonaux. Les médecins endocrinologues suisses sont connus pour leur sélection méticuleuse des médicaments pour chaque cas individuel.

Le réseau de services proposés par les cliniques suisses dans le domaine de la cardiologie ne cesse de s’élargir, et ce grâce aux nouvelles méthodes de diagnostique et de traitement.

Gynécologie et Obstétrique

 

La médecine reproductive suisse unit dans une étroite collaboration les médecins-spécialistes dans le domaine de la gynécologie, de l’endocrinologie, l’urologie, l’andrologie, la génétique, la biochimie et la psychologie visant à mettre en évidence tous les aspects liés aux problèmes de la fonction reproductive au sein du couple.

La gynécologie est une branche de la médecine étudiant les problèmes liés au système reproducteur de la femme, ainsi que les maladies des organes génitaux féminins. La gynécologie est très étroitement liée à l’obstétrique – une branche de la médecine étudiant les processus physiologiques et pathologiques dans l’organisme de la femme lors d’une grossesse, lors d’un accouchement ou suite à ce dernier.

La gynécologie moderne nécessite un élargissement de ressources de diagnostique des cliniques, utilisant des méthodes d’examen hautement technologiques et modernes:

  • Les méthodes spéciales (tests de diagnostiques fonctionnels, détermination des hormones et de leurs métabolites, échantillons pharmacologiques fonctionnels, diagnostic en laboratoire des agents responsables de maladies inflammatoires des organes génitaux, cytologie, biopsie tissulaire, histologie, cytogénétique, laparoscopie, sondage de la cavité utérine).
  • Les méthodes instrumentales (diagnostique à l’aide d’ultrasons, méthodes endoscopiques (colposcopie, hystéroscopie), radiologie, imagerie par résonance magnétique (IRM), remplissage tubaire).

Le traitement de l’infertilité et l’accouchement sont les domaines les plus répandus de cette branche de la médecine.

La médecine reproductive suisse unit dans une étroite collaboration les médecins-spécialistes dans le domaine de la gynécologie, de l’endocrinologie, l’urologie, l’andrologie, la génétique, la biochimie et la psychologie visant à mettre en évidence tous les aspects liés aux problèmes de la fonction reproductive au sein du couple. Et pour une majorité écrasante de femmes ayant des problèmes avec la fonction reproductive de l’organisme, le traitement en Suisse permet de connaître les joies de la maternité.

La confidentialité est un élément primordial pour nos clients.

Lors du traitement de l’infertilité les techniques d’assistance suivantes font partie des méthodes les plus avancées:

  • La stimulation hormonale
  • L’insémination intra-utérine
  • La fécondation in vitro (FIV)
  • La fécondation à l’intérieur de la trompe de Fallope
  • La méthode spéciale de tri des spermatozoïdes
  • L’aspiration microchirurgicale du sperme (MESA)
  • L’extraction chirurgicale testiculaire de spermatozoïdes (TESE)
  • La cryoconservation des spermatozoïdes et des ovules fécondés

De plus en plus, nos compatriotes désirent accoucher en Suisse.

Toutes celles qui ont accouché dans les cliniques suisses notent tout particulièrement le niveau de sécurité, de sûreté et de confort de ces dernières, indépendamment du fait si l’accouchement était avec ou sans complications, avait nécessité une césarienne ou d’autres procédures d’urgence. A la demande des patientes, les maternités suisses peuvent pratiquer des accouchements non-standardisés, mais toujours en conformité avec les plus hauts standards.

La Suisse peut se vanter d’être un des pays du monde à avoir un taux de mortalité des nouveaux-nés et des mères le plus faible lors des accouchements, accouchements à complications et grossesses multiples inclus. Le soin de nourrissons d’un poids d’environs 500 gr, nés à 5-6 mois de grossesse font ici partie de la pratique courante. Le suivi de la grossesse et l’accouchement en Suisse – sont une garantie de santé de la future maman et du nouveau-né.

Le spectre des services proposés dans les cliniques suisses dans le domaine de la gynécologie ne cesse de croître grâce à de nouvelles méthodes de diagnostique et de traitement.

Stomatologie

L’avancée de la stomatologie suisse permet à ce jour d’obtenir d’importants résultats dans le traitement, allant de la médecine esthétique à la prothèse.

La stomatologie est un domaine de la médecine étudiant la structure et le fonctionnement des dents, ainsi que les maladies liées aux dents, à la cavité buccale, aux mâchoires et aux zones directement liées au visage et au cou.

De belles dents droites ne sont pas seulement un signe de bonne santé, mais également un critère définissant le statut social de la personne. Un large et agréable sourire rajoute de l’attrait et il n’est pas rare que notre succès dans la vie dépend directement de ce dernier.

En ce siècle de nouvelles technologies dans le domaine de la stomatologie, un beau sourire – c’est une réalité que l’on peut obtenir et conserver par de nombreux moyens.

L’arsenal des cliniques suisses comporte les méthodes de diagnostique les plus avancées:

  • Les inspections instrumentales utilisant les miroirs dentaires, la pince dentaire et la sonde. Le miroir dentaire permet de voir les parties intérieures et distales des dents, ainsi que de définir l’état de chaque dent. A l’aide de la sonde il est possible de définir l’état de la surface de l’émail, la présence de cavité cariée, d’un mal de dents et de leur cavités, ainsi que d’effectuer une percussion dentaire, afin de mettre en évidence les signes d’inflammation et du degré de mobilité des dents.
  • Techniques d’imagerie médicale. Une des techniques principales est la radiographie. A l’aide de la radiographie numérique permettant de réaliser des images panoramiques, le médecin peut détecter de manière assez précise les changements dans le parodonte, « regarder » à l’intérieur de la dent. D’autres techniques d’imagerie sont plus rarement utilisées, la plupart du temps en cas de complications. Ainsi, la tomographie informatique en 3-d, par exemple, permet de restaurer la structure volumétrique de la zone de la mâchoire et des dents.
  • Diagnostique par le pulpe-testeur électrique est une méthode basée sur la détermination de la sensibilité des récepteurs de la pulpe dentaire lors de la stimulation par un choc électrique de faible ampleur. Cette méthode est surtout utilisée lors du diagnostique de la parodontite et de la névrite.

Les services les plus répandus dans le domaine de la stomatologie sont:

  • L’implantologie,
  • Les prothèses,
  • La restauration de la cavité buccale,
  • La chirurgie reconstructive,
  • La parodontologie générale,
  • Aesthetic restoration
  • La parodontologie cosmétique (opération plastique du frein des lèvres et des tissus mous, restauration des gencives),
  • La restauration esthétique (blanchiment des dents, laser doux, facettes, laminaires),
  • L’orthodontie pour les enfants et les adolescents,
  • L’orthodontie pour les adultes (divers appareils linguals),
  • Les services de prévention et d’hygiène buccale.

L’avancée de la stomatologie suisse permet à ce jour d’obtenir d’importants résultats dans le traitement, allant de la médecine esthétique à la prothèse. Les cliniques dentaires suisses garantissent l’hygiène et la stérilité selon les plus hauts standards.

Les cliniques dentaires et les cabinets privés suisses sont équipés avec les technologies les plus avancées : la radiographie digitale, le laser, les microscopes chirurgicaux dentaux. Les dernières techniques d’implants et de prothèses dentaires sont constamment mises en pratique.

Le réseau de services proposés par les cliniques dentaires suisses ne cesse de s’élargir, et ce grâce aux nouvelles méthodes de diagnostique et de traitement.

Stomatologie

L’avancée de la stomatologie suisse permet à ce jour d’obtenir d’importants résultats dans le traitement, allant de la médecine esthétique à la prothèse.

La stomatologie est un domaine de la médecine étudiant la structure et le fonctionnement des dents, ainsi que les maladies liées aux dents, à la cavité buccale, aux mâchoires et aux zones directement liées au visage et au cou.

De belles dents droites ne sont pas seulement un signe de bonne santé, mais également un critère définissant le statut social de la personne. Un large et agréable sourire rajoute de l’attrait et il n’est pas rare que notre succès dans la vie dépend directement de ce dernier.

En ce siècle de nouvelles technologies dans le domaine de la stomatologie, un beau sourire – c’est une réalité que l’on peut obtenir et conserver par de nombreux moyens.

L’arsenal des cliniques suisses comporte les méthodes de diagnostique les plus avancées:

  • Les inspections instrumentales utilisant les miroirs dentaires, la pince dentaire et la sonde. Le miroir dentaire permet de voir les parties intérieures et distales des dents, ainsi que de définir l’état de chaque dent. A l’aide de la sonde il est possible de définir l’état de la surface de l’émail, la présence de cavité cariée, d’un mal de dents et de leur cavités, ainsi que d’effectuer une percussion dentaire, afin de mettre en évidence les signes d’inflammation et du degré de mobilité des dents.
  • Techniques d’imagerie médicale. Une des techniques principales est la radiographie. A l’aide de la radiographie numérique permettant de réaliser des images panoramiques, le médecin peut détecter de manière assez précise les changements dans le parodonte, « regarder » à l’intérieur de la dent. D’autres techniques d’imagerie sont plus rarement utilisées, la plupart du temps en cas de complications. Ainsi, la tomographie informatique en 3-d, par exemple, permet de restaurer la structure volumétrique de la zone de la mâchoire et des dents.
  • Diagnostique par le pulpe-testeur électrique est une méthode basée sur la détermination de la sensibilité des récepteurs de la pulpe dentaire lors de la stimulation par un choc électrique de faible ampleur. Cette méthode est surtout utilisée lors du diagnostique de la parodontite et de la névrite.

Les services les plus répandus dans le domaine de la stomatologie sont:

  • L’implantologie,
  • Les prothèses,
  • La restauration de la cavité buccale,
  • La chirurgie reconstructive,
  • La parodontologie générale,
  • Aesthetic restoration
  • La parodontologie cosmétique (opération plastique du frein des lèvres et des tissus mous, restauration des gencives),
  • La restauration esthétique (blanchiment des dents, laser doux, facettes, laminaires),
  • L’orthodontie pour les enfants et les adolescents,
  • L’orthodontie pour les adultes (divers appareils linguals),
  • Les services de prévention et d’hygiène buccale.

L’avancée de la stomatologie suisse permet à ce jour d’obtenir d’importants résultats dans le traitement, allant de la médecine esthétique à la prothèse. Les cliniques dentaires suisses garantissent l’hygiène et la stérilité selon les plus hauts standards.

Les cliniques dentaires et les cabinets privés suisses sont équipés avec les technologies les plus avancées : la radiographie digitale, le laser, les microscopes chirurgicaux dentaux. Les dernières techniques d’implants et de prothèses dentaires sont constamment mises en pratique.

Le réseau de services proposés par les cliniques dentaires suisses ne cesse de s’élargir, et ce grâce aux nouvelles méthodes de diagnostique et de traitement.

Diagnostique

 

Le niveau extrêmement élevé de la médecine suisse, l’équipement des plus modernes des cliniques suisses conjugué à une approche systématique des problèmes de santé, permet de mettre en évidence et d’identifier le diagnostique dans les délais les plus brefs.

Diagnostique

Actuellement les patients essaient de consulter le médecin non plus lorsqu’il y a un problème clairement défini, mais à des fins prophylactiques, avant toute apparition de ce dernier. Ceci est une bonne chose non seulement parce qu’il sera plus facile de prévenir la maladie que de la guérir, mais aussi parce que c’est une économie de nerfs, de temps et surtout d’argent. Une mesure prophylactique reviendra des dizaines de fois moins cher et plus sûre qu’une mesure de traitement.

L’identification opportune d’une pathologie, ou l’identification d’une possible pathologie est le gage d’une intervention minimale et donc d’un traumatisme minimal, d’un coût minimal et d’un traitement efficace en général. Cela concerne tous les problèmes médicaux. Si l’organisme est en bonne santé ou ne nécessite qu’un traitement minimal, un examen basique sera suffisant pour un diagnostique. En revanche, s’il y a suspicion d’une pathologie sérieuse, le coût de l’examen et du traitement peut augmenter de manière substantielle.

Le niveau extrêmement élevé de la médecine suisse, l’équipement des plus modernes des cliniques suisses conjugué à une approche systématique des problèmes de santé, permet de mettre en évidence et d’identifier le diagnostique dans les délais les plus brefs.

Le niveau extrêmement élevé de la médecine suisse, l’équipement des plus modernes des cliniques suisses conjugué à une approche systématique des problèmes de santé, permet de mettre en évidence et d’identifier le diagnostique dans les délais les plus brefs.

Une conclusion médicale sera fournie dans les délais les plus brefs et une consultation chez un spécialiste sera proposée. En cas de besoin l’organisation d’un traitement chez des spécialistes d’un domaine bien précis ou d’une intervention chirurgicale sera également possible.

Cardiologie et Chirurgie cardiaque

 
Le traitement des maladies cardiovasculaires dans les cliniques suisses, c’est tout d’abord un diagnostique cardiaque précis, des méthodes de traitement des plus innovantes et une base technique médicale moderne avec un programme individuel ultérieur de réhabilitation cardiaque.

Cardiologie et cardiochirurgie

La cardiologie est une branche de la médecine interne étudiant la structure et le fonctionnement du système cardiovasculaire, ainsi que des maladies cardiovasculaires. La chirurgie cardiaque est une branche de la médecine spécialisée dans l’élimination des pathologies du système cardiovasculaire.

Les maladies cardiovasculaires sont une des causes principales d’invalidité et de mort prématurée chez les habitants des pays économiquement développés. Aujourd’hui la part de ces maladies constitue 40-60% dans la structure de la mortalité. Cependant, l’évolution de la maladie parmi les personnes de plus en plus jeunes continue, ce qui fait des maladies cardiovasculaires un des plus importants problèmes médico-sociaux de la santé.

Le traitement des maladies cardiovasculaires dans les cliniques suisses, c’est tout d’abord un diagnostique cardiaque précis, des méthodes de traitement des plus innovantes et une base technique médicale moderne avec un programme individuel ultérieur de réhabilitation cardiaque.

L’arsenal des cliniques suisses dispose des méthodes de diagnostique les plus avancées :

  • L’Échographie – ce n’est pas seulement une échographie traditionnelle, mais également une cardiographie en trois dimensions et l’angioscanner utilisant la technique du triple rule-out
  • Les méthodes de radiologie ce sont avant tout une angiographie coronarienne en tant que type d’angiographie qui nécessite un accès minimal à l’artère fémorale. De plus, il existe actuellement une alternative à l’angiographie coronarienne – la TDM en trois dimensions (tomodensitométrie).

La cardiologie et la chirurgie cardiaque sont traditionnellement très développées en Suisse et les cliniques de cardiologie suisses sont mondialement connues. Elles disposent des équipements les plus modernes, et les opérations de toute catégorie de complexité y sont effectuées.

Les méthodes de traitement modernes les plus populaires dans la cardiochirurgie sont:

  • L’angioplastie coronaire – qui est à ce jour une des méthodes les plus efficaces lors du traitement de l’ischémie du myocarde, ainsi qu’un traitement efficace des arythmies cardiaques.
  • Le pontage aorto-coronaire – implantation d’un shunt de contournement entre l’aorte et l’artère coronaire.
    L’angioplastie coronaire par ballonnet et implantation de stents dans les vaisseaux coronaires rétrécis ou obstrués, les artères carotide et rénale, les vaisseaux des bras, du bassin et des jambes.
  • Balloon angioplasty and stent implantation in a narrowed or blocked coronary blood vessels, carotid and renal arteries, vessels of the arms, pelvis and legs.
  • La valvuloplastie.
  • L’ablation septale chimique (opération qui consiste à brûler (évaporer) la partie du tissu pathologiquement altérée à l’aide d’un laser, d’un instrument électrique ou d’un élément chimique ou de l’éliminer méchaniquement.
  • Le traitement cathéter des arythmies cardiaques (ablation par radio-fréquence), traitement de la fibrillation et du flutter auriculaire.
  • L’implantation d’un stimulateur cardiaque.
  • La thérapie de resynchronisation cardiaque à l’aide de stimulateurs cardiaques spéciaux en cas d’insuffisance cardiaque.
  • L’implantation de cardioverteur automatique/défibrillateur en cas d’arythmies potentiellement mortelles.
  • Le traitement de la fibrillation auriculaire par chocs électriques.

Grâce aux nouvelles méthodes d’anesthésie et de réanimation, il existe maintenant la possibilité de réduire la durée des opérations en chirurgie cardiaque. Si auparavant les opérations cardiaques nécessitaient automatiquement l’arrêt du cœur, des méthodes permettant d’éviter cela, sont maintenant mises en place, ce qui non seulement réduit le risque, mais est aussi un important facteur psychologique au moment de la prise de décision quant à l’acceptation d’une intervention chirurgicale.

Le réseau de services proposés par les cliniques suisses dans le domaine de la cardiologie ne cesse de s’élargir, et ce grâce aux nouvelles méthodes de diagnostique et de traitement.

Cardiologie et Chirurgie cardiaque

 
Le traitement des maladies cardiovasculaires dans les cliniques suisses, c’est tout d’abord un diagnostique cardiaque précis, des méthodes de traitement des plus innovantes et une base technique médicale moderne avec un programme individuel ultérieur de réhabilitation cardiaque.

Cardiologie et cardiochirurgie

La cardiologie est une branche de la médecine interne étudiant la structure et le fonctionnement du système cardiovasculaire, ainsi que des maladies cardiovasculaires. La chirurgie cardiaque est une branche de la médecine spécialisée dans l’élimination des pathologies du système cardiovasculaire

Les maladies cardiovasculaires sont une des causes principales d’invalidité et de mort prématurée chez les habitants des pays économiquement développés. Aujourd’hui la part de ces maladies constitue 40-60% dans la structure de la mortalité. Cependant, l’évolution de la maladie parmi les personnes de plus en plus jeunes continue, ce qui fait des maladies cardiovasculaires un des plus importants problèmes médico-sociaux de la santé.

Le traitement des maladies cardiovasculaires dans les cliniques suisses, c’est tout d’abord un diagnostique cardiaque précis, des méthodes de traitement des plus innovantes et une base technique médicale moderne avec un programme individuel ultérieur de réhabilitation cardiaque.

L’arsenal des cliniques suisses dispose des méthodes de diagnostique les plus avancées :

  • L’Échographie – ce n’est pas seulement une échographie traditionnelle, mais également une cardiographie en trois dimensions et l’angioscanner utilisant la technique du triple rule-out
  • Les méthodes de radiologie ce sont avant tout une angiographie coronarienne en tant que type d’angiographie qui nécessite un accès minimal à l’artère fémorale. De plus, il existe actuellement une alternative à l’angiographie coronarienne – la TDM en trois dimensions (tomodensitométrie).

La cardiologie et la chirurgie cardiaque sont traditionnellement très développées en Suisse et les cliniques de cardiologie suisses sont mondialement connues. Elles disposent des équipements les plus modernes, et les opérations de toute catégorie de complexité y sont effectuées.

Les méthodes de traitement modernes les plus populaires dans la cardiochirurgie sont:

  • L’angioplastie coronaire – qui est à ce jour une des méthodes les plus efficaces lors du traitement de l’ischémie du myocarde, ainsi qu’un traitement efficace des arythmies cardiaques.
  • Le pontage aorto-coronaire – implantation d’un shunt de contournement entre l’aorte et l’artère coronaire.
    L’angioplastie coronaire par ballonnet et implantation de stents dans les vaisseaux coronaires rétrécis ou obstrués, les artères carotide et rénale, les vaisseaux des bras, du bassin et des jambes.
  • La valvuloplastie.
  • L’ablation septale chimique (opération qui consiste à brûler (évaporer) la partie du tissu pathologiquement altérée à l’aide d’un laser, d’un instrument électrique ou d’un élément chimique ou de l’éliminer méchaniquement.
  • Catheter treatment of cardiac arrhythmias (radiofrequency ablation), treatment of atrial fibrillation and flutter.
  • Le traitement cathéter des arythmies cardiaques (ablation par radio-fréquence), traitement de la fibrillation et du flutter auriculaire.
  • Cardiac resynchronisation therapy with special pacemakers for heart failure.
  • L’implantation d’un stimulateur cardiaque.
  • La thérapie de resynchronisation cardiaque à l’aide de stimulateurs cardiaques spéciaux en cas d’insuffisance cardiaque.
  • L’implantation de cardioverteur automatique/défibrillateur en cas d’arythmies potentiellement mortelles.
  • Le traitement de la fibrillation auriculaire par chocs électriques.

Grâce aux nouvelles méthodes d’anesthésie et de réanimation, il existe maintenant la possibilité de réduire la durée des opérations en chirurgie cardiaque. Si auparavant les opérations cardiaques nécessitaient automatiquement l’arrêt du cœur, des méthodes permettant d’éviter cela, sont maintenant mises en place, ce qui non seulement réduit le risque, mais est aussi un important facteur psychologique au moment de la prise de décision quant à l’acceptation d’une intervention chirurgicale.

Le réseau de services proposés par les cliniques suisses dans le domaine de la cardiologie ne cesse de s’élargir, et ce grâce aux nouvelles méthodes de diagnostique et de traitement.

Ophtalmologie

 

L’ophtalmologie est une branche de la médecine étudiant la structure et le fonctionnement des organes liés à la vue, ainsi que les maladies de l’œil.

La vue est extrêmement précieuse pour chacun. Corriger la vue ou la rétablir complètement, prévenir des maladies de l’œil telles que la cataracte, le glaucome, l’astigmatisme et le kératocône – tel est l’objectif actuel pour beaucoup de personnes.

L’utilisation des méthodes modernes matérielles et instrumentales d’examen des organes oculaires permet d’établir un diagnostique exact à un stade précoce, de prévenir un développement ultérieur de pathologies oculaires et de garantir une efficacité de traitement.

L’arsenal des cliniques suisses dispose des méthodes de diagnostique les plus avancées:

  • L’ophtalmoscopie directe ou à image inversée
  • La tonométrie, tonographie, calibrage pour une détermination de l’état hémodynamique et hydrodynamique de l’oeil
  • L’echobiométrie
  • La gonioscopie
  • L’exophtalmométrie
  • La diaphanoscopie

Les cliniques ophtalmologiques de Suisse utilisent les dernières méthodes de traitement éprouvées, les matériaux et les équipements les plus modernes, en offrant une gamme complète d’opérations destinées à maintenir un état optimal des yeux et à améliorer la vue.

Refractive surgery is commonly used to treat myopia, presbyopia and astigmatism. Its objective is to improve the vision of patients without the use of optical means of vision correction, glasses or contact lenses.

Elles disposent de l’équipement le plus moderne pour exécuter les opérations au laser et microchirurgicales, le diagnostique et le traitement de diverses maladies de l’œil.

La chirurgie réfractive est utilisée pour traiter la myopie, la presbytie et l’astigmatisme. Son objectif est d’améliorer la vue des patients sans utiliser les moyens optiques de correction de la vue, les lunettes ou les lentilles de contact.

Dans le traitement de la cataracte (opacification du cristallin) – une des maladies oculaires les plus répandues – la méthode la plus efficace est considérée comme étant la phacoémulsification à ultrasons. Si la cataracte est traitée correctement et à temps, la récupération de la vue après l’opération chirurgicale se fera rapidement et avec succès, et la cataracte ne sera très vite plus qu’un mauvais souvenir.

Un traitement ophtalmologique de qualité est un gage d’une excellente vue pour de longues années !.

Chirurgie plastique

 
Durant ces dernières années, la chirurgie plastique est passée du statut de service médical élitiste vers un moyen relativement accessible pour corriger son physique et approcher d’un idéal souhaité.
La chirurgie plastique est une branche de la chirurgie spécialisée dans la reconstruction des fonctions et des formes des organes qui ont été complètement ou partiellement perdus.

L’intérêt pour la chirurgie plastique ne cesse de croître. Dans le monde actuel, pour la plupart des gens, la question de savoir s’ils pensent à l’avenir s’octroyer les services d’un chirurgien plastique est moins actuelle que la question concernant la clinique dans laquelle ils compteraient faire l’opération en question.

La chirurgie plastique suisse est considérée comme une des meilleures dans le monde. Les opérations plastiques y sont effectuées en tenant compte de toutes les mesures de sécurité, en conformité avec les standards internationaux, et à l’aide d’équipements de haute technologie et des matériaux les plus modernes.

Durant ces dernières années, la chirurgie plastique est passée du statut de service médical élitiste vers un moyen relativement accessible pour corriger son physique et approcher d’un idéal souhaité. Les technologies modernes utilisées dans la chirurgie plastique permettent d’effectuer des opérations plastiques de manière pratiquement indolore, en tout rapidité et de limiter au maximum la durée de réhabilitation.

Les opérations plastiques peuvent être divisées en deux courants principaux – les opérations de reconstruction et les opérations esthétiques :

  • Les opérations plastiques de reconstruction sont recommandées aux personnes ayant subi des dommages corporels résultant d’un traumatisme, d’une maladie ou ayant des malformations congénitales. A l’aide de méthodes chirurgicales il est possible d’éliminer les diverses déformations, les défauts des tissus et des organes et de restaurer leurs fonctions. Une opération de reconstruction effectuée avec succès restaure également la confiance en soi et améliore considérablement la qualité de vie.
  • Les opérations plastiques esthétiques sont effectuées dans le but d’améliorer le physique du patient. Grâce à ces opérations il est possible de prolonger la jeunesse, de donner le sentiment de beauté au patient ou de lui donner une personnalité qui sera nécessaire pour obtenir le succès souhaité. Une chirurgie plastique esthétique permet d’éliminer le stress émotionnel et la conscience des défauts, qu’ils soient réels ou inventés.

Les opérations plastiques les plus courantes sont:

  • Mammoplastie : La plastique des glandes mammaires (mammoplastie) – opération d’augmentation ou de réduction de la poitrine. S’utilise dans le but de changer le volume et améliorer la forme de la poitrine tout en conservant la possibilité d’allaitement, rétablir le volume de la poitrine après une grossesse ou un amaigrissement brutal, éliminer la différence de taille entre deux glandes mammaires, ainsi qu’en tant que procédure de restauration suite à un retrait d’une tumeur au sein.
  • Rhinoplastie : La plastique du nez (rhinoplastie) – une des branches les plus complexes de la chirurgie plastique – consiste en un changement des contours externes du nez, grâce au lissage, l’élimination ou le déplacement des os et des cartilages formant sa base. A l’aide de la rhinoplastie il est possible non seulement de changer la forme du nez, mais également de changer les malformations congénitales et les problèmes de respiration.
  • Rhytidectomy : Lifting facial et lifting du cou (rhytidectomie) est une procédure visant à éliminer l’affaissement des joues, la réduction des plis nasogéniens fortement marqués et restaurer le contour du cou et de la zone du menton.
  • Blépharoplastie : La chirurgie des paupières (blépharoplastie) est une intervention chirurgicale visant à enlever l’excès de peau et des hernies des paupières supérieures et inférieures. L’opération est effectuée en cas de relâchement fortement marqué de la peau des paupières et, par conséquent, de son affaissement.
  • Chéiloplastie : La chirurgie plastique des lèvres (chéiloplastie) est réalisée afin d’augmenter et d’améliorer la forme des lèvres. Grâce à la chéiloplastie il est possible de réduire ou d’augmenter la taille des lèvres, d’en changer de forme, d’enlever les rides, de repulper la bouche, ainsi que de corriger des malformations congénitales et des problèmes d’expressions faciales.
  • Abdominoplastie : La chirurgie plastique du ventre (abdominoplastie) est un des moyens de correction de la silhouette lorsque cela devient nécessaire – en cas d’un relâchement musculaire et de la distension de la peau du ventre, apparus, par exemple, suite à une grossesse ou une perte rapide de poids.
  • Liposuccion : L’élimination de la graisse (liposuccion) est une méthode d’élimination par vide d’air des accumulations locales de tissus graisseux. La liposuccion est recommandée aux personnes souffrant d’un excès de graisse dans certaines zones du corps, tout en ayant un poids normal, une forme corporelle et une élasticité de peau correctes.
  • Transplantation capillaire : La transplantation capillaire – une méthode unique permettant de résoudre le problème de la perte des cheveux ou de restaurer le système pilaire perdu – est une excellente alternative aux perruques. Cette procédure ne nécessite pas d’hospitalisation et est facilement supportable.

Bien que les femmes continuent traditionnellement de constituer la clientèle principale des chirurgiens plastiques, les hommes commencent à avoir de plus en plus recours aux interventions chirurgicales. Peu à peu les préjugés qu’ont les hommes concernant la chirurgie plastique se dissipent et ils ne considèrent plus que faire attention à son aspect physique soit uniquement du domaine de la femme. Ils commencent à comprendre que le succès, notamment dans les affaires, dépend souvent d’un physique attrayant. Et les personnes ayant réussi dans la vie souhaitent rester jeunes et énergiques.
Malgré le prestige et les avantages incontestables de la chirurgie plastique il faut néanmoins se rappeler qu’une opération en chirurgie plastique permet d’améliorer l’aspect physique d’une personne ainsi que l’image que cette dernière a de soi, mais qu’aucune opération de chirurgie plastique ne sera capable d’offrir le bonheur, de faire de la personne en question un idéal ou de forcer les gens qui l’entourent à la voir différemment. Il est donc très important qu’avant de se décider à subir une opération en chirurgie plastique, la personne concernée évalue une fois de plus si ses espérances sont réalistes ou pas.

En vous adressant aux spécialistes suisses expérimentés, vous pourrez être sûr d’un résultat de qualité.

Chirurgie Plastique

 
La chirurgie plastique est une branche de la chirurgie spécialisée dans la reconstruction des fonctions et des formes des organes qui ont été complètement ou partiellement perdus.
L’intérêt pour la chirurgie plastique ne cesse de croître. Dans le monde actuel, pour la plupart des gens, la question de savoir s’ils pensent à l’avenir s’octroyer les services d’un chirurgien plastique est moins actuelle que la question concernant la clinique dans laquelle ils compteraient faire l’opération en question.

Durant ces dernières années, la chirurgie plastique est passée du statut de service médical élitiste vers un moyen relativement accessible pour corriger son physique et approcher d’un idéal souhaité. Les technologies modernes utilisées dans la chirurgie plastique permettent d’effectuer des opérations plastiques de manière pratiquement indolore, en tout rapidité et de limiter au maximum la durée de réhabilitation.

La chirurgie plastique suisse est considérée comme une des meilleures dans le monde. Les opérations plastiques y sont effectuées en tenant compte de toutes les mesures de sécurité, en conformité avec les standards internationaux, et à l’aide d’équipements de haute technologie et des matériaux les plus modernes.

In recent years, plastic surgery has evolved from an elitist medical service to a relatively affordable way to correct physical appearance and bring it closer to a desired ideal. Modern technologies used in plastic surgery allow surgery to be performed almost painlessly, quickly and to minimise the period of rehabilitation.

Les opérations plastiques peuvent être divisées en deux courants principaux – les opérations de reconstruction et les opérations esthétiques:

  • Les opérations plastiques de reconstruction sont recommandées aux personnes ayant subi des dommages corporels résultant d’un traumatisme, d’une maladie ou ayant des malformations congénitales. A l’aide de méthodes chirurgicales il est possible d’éliminer les diverses déformations, les défauts des tissus et des organes et de restaurer leurs fonctions. Une opération de reconstruction effectuée avec succès restaure également la confiance en soi et améliore considérablement la qualité de vie.
  • Les opérations plastiques esthétiques sont effectuées dans le but d’améliorer le physique du patient. Grâce à ces opérations il est possible de prolonger la jeunesse, de donner le sentiment de beauté au patient ou de lui donner une personnalité qui sera nécessaire pour obtenir le succès souhaité. Une chirurgie plastique esthétique permet d’éliminer le stress émotionnel et la conscience des défauts, qu’ils soient réels ou inventés.

Les opérations plastiques les plus courantes sont:

  • Mammoplastie : La plastique des glandes mammaires (mammoplastie) – opération d’augmentation ou de réduction de la poitrine. S’utilise dans le but de changer le volume et améliorer la forme de la poitrine tout en conservant la possibilité d’allaitement, rétablir le volume de la poitrine après une grossesse ou un amaigrissement brutal, éliminer la différence de taille entre deux glandes mammaires, ainsi qu’en tant que procédure de restauration suite à un retrait d’une tumeur au sein.
  • Rhinoplastie: La plastique du nez (rhinoplastie) – une des branches les plus complexes de la chirurgie plastique – consiste en un changement des contours externes du nez, grâce au lissage, l’élimination ou le déplacement des os et des cartilages formant sa base. A l’aide de la rhinoplastie il est possible non seulement de changer la forme du nez, mais également de changer les malformations congénitales et les problèmes de respiration.
  • Otoplastie : La correction de la forme des oreilles (otoplastie) est une opération plastique utilisée en cas d’oreilles décollées, lorsque les pavillons auriculaires sont trop importants ou inégaux, ou lorsque les oreilles sont déformées.
  • Rhytidectomie : Lifting facial et lifting du cou (rhytidectomie) est une procédure visant à éliminer l’affaissement des joues, la réduction des plis nasogéniens fortement marqués et restaurer le contour du cou et de la zone du menton.
  • Blépharoplastie : La chirurgie des paupières (blépharoplastie) est une intervention chirurgicale visant à enlever l’excès de peau et des hernies des paupières supérieures et inférieures. L’opération est effectuée en cas de relâchement fortement marqué de la peau des paupières et, par conséquent, de son affaissement.
  • Chéiloplastie : La chirurgie plastique des lèvres (chéiloplastie) est réalisée afin d’augmenter et d’améliorer la forme des lèvres. Grâce à la chéiloplastie il est possible de réduire ou d’augmenter la taille des lèvres, d’en changer de forme, d’enlever les rides, de repulper la bouche, ainsi que de corriger des malformations congénitales et des problèmes d’expressions faciales.
  • Abdominoplastie : La chirurgie plastique du ventre (abdominoplastie) est un des moyens de correction de la silhouette lorsque cela devient nécessaire – en cas d’un relâchement musculaire et de la distension de la peau du ventre, apparus, par exemple, suite à une grossesse ou une perte rapide de poids.
  • Liposuccion : L’élimination de la graisse (liposuccion) est une méthode d’élimination par vide d’air des accumulations locales de tissus graisseux. La liposuccion est recommandée aux personnes souffrant d’un excès de graisse dans certaines zones du corps, tout en ayant un poids normal, une forme corporelle et une élasticité de peau correctes.
  • Transplantation capillaire :La transplantation capillaire – une méthode unique permettant de résoudre le problème de la perte des cheveux ou de restaurer le système pilaire perdu – est une excellente alternative aux perruques. Cette procédure ne nécessite pas d’hospitalisation et est facilement supportable.

Bien que les femmes continuent traditionnellement de constituer la clientèle principale des chirurgiens plastiques, les hommes commencent à avoir de plus en plus recours aux interventions chirurgicales. Peu à peu les préjugés qu’ont les hommes concernant la chirurgie plastique se dissipent et ils ne considèrent plus que faire attention à son aspect physique soit uniquement du domaine de la femme. Ils commencent à comprendre que le succès, notamment dans les affaires, dépend souvent d’un physique attrayant. Et les personnes ayant réussi dans la vie souhaitent rester jeunes et énergiques.
Malgré le prestige et les avantages incontestables de la chirurgie plastique il faut néanmoins se rappeler qu’une opération en chirurgie plastique permet d’améliorer l’aspect physique d’une personne ainsi que l’image que cette dernière a de soi, mais qu’aucune opération de chirurgie plastique ne sera capable d’offrir le bonheur, de faire de la personne en question un idéal ou de forcer les gens qui l’entourent à la voir différemment. Il est donc très important qu’avant de se décider à subir une opération en chirurgie plastique, la personne concernée évalue une fois de plus si ses espérances sont réalistes ou pas.

En vous adressant aux spécialistes suisses expérimentés, vous pourrez être sûr d’un résultat de qualité.

Dermatologie cosmétique

 

En Suisse la dermatocosmétologie moderne porte une attention toute particulière au diagnostique du fonctionnement et de la structure de la peau en utilisant les technologies modernes permettant d’obtenir une information objective.

La dermatologie est une branche de la médecine étudiant la structure et le fonctionnement de la peau, des muqueuses, des poils, des ongles, ainsi que des maladies de la peau. La dermatocosmétologie est une branche de la dermatologie spécialisée dans la résolution de problèmes liés aux défauts esthétiques de la peau.

En Suisse la dermatocosmétologie moderne porte une attention toute particulière au diagnostique du fonctionnement et de la structure de la peau en utilisant les technologies modernes permettant d’obtenir une information objective. Ce diagnostique permet d’évaluer les paramètres de la peau qu’il n’est pas possible de déceler lors d’un examen externe du patient. Une telle évaluation objective contribue à accroître la sécurité des procédures et montre clairement à quel point les procédures et les traitements sont efficaces.

La peau est un des organes humains les plus importants. Elle est la première à réagir à la moindre déviation dans le fonctionnement de l’organisme, en agissant comme une barrière et le défendant des influences extérieures et de la pénétration des bactéries. La peau est très sensible à toute réaction nerveuse et au stress, sans lesquels il est impossible d’imaginer la vie actuelle. A un moment ou à un autre, une personne sur deux aura à faire face à différentes maladies de la peau – 15% des consultations médicales sont faites auprès des dermatologues.

Actuellement les patients sont moins crédules vis-à-vis de la publicité, l’avis subjectif du spécialiste fixant les procédures et l’estimation des effets s’avèrent insuffisants, les patients voulant obtenir des confirmation complémentaires sous forme de données claires et objectives, attestant de l’utilité et de la nécessité des procédures en question.

L’arsenal des cliniques suisses dispose des méthodes de diagnostique les plus avancées:

  • Les méthodes de diagnostique du fonctionnement de la peau – photométrie, thermométrie, thermographie, méthodes utilisant des bandelettes d’indication absorbantes – servant à mesurer l’humidité, estimer les sécrétions graisseuses (séborrhée), estimer le рН de la peau, évaluer le contenu en mélanine et le phototype de la peau, le niveau de l’érythème, l’évaporation d’eau de la surface de la peau, de la température.
  • Les méthodes de diagnostique de la structure de la peau – échographie, dermatoscopie, microphotographie, vidéo-dermatoscopie, élastométrie – servant à mesurer l’épaisseur et la densité du derme et de l’épiderme, évaluer l’élasticité et le relief de la peau.

Aussi irréprochable soit le soin de la peau, avec le temps elle devient sèche et flasque, et semble fatiguée. On commence alors à y observer les pores dilatés, l’acné et les rides, des taches pigmentaires, les petits vaisseaux sanguins (couperose), les cernes sous les yeux, les cicatrices, les oedèmes et la cellulite font leur apparition. De plus en plus souvent, et quel que soit l’âge, il est possible d’observer l’effet du photovieillissement de la peau dû à un impact important des rayons ultraviolets. Les jeunes gens sont souvent préoccupés par les problèmes liés à la peau grasse, tels que l’acné et les cicatrices post acnéiques.

A l’aide de diverses procédures cosmétiques et thérapeutiques spécialisées, les techniques matérielles et les interventions chirurgicales il est possible d’éliminer complètement les problèmes mentionnés ou de les rendre moins évidents.

Les méthodes de traitement les plus courantes en dermatocosmétologie sont:

  • La pressothérapie
  • L’endermologie
  • Le traitement par lumière pulsée
  • La trichologie
  • Le traitement au laser…
  • La thalassothérapie…
  • Le traitement par ultrasons…
  • La cryothérapie…
  • La microthérapie…
  • Le nettoyage et polissage du visage, peelings et microdermabrasion,
  • Le traitement par ozone…
  • L’épilation et dépilation…

La dermatocosmétologie est un domaine de la médecine en perpétuel évolution avec un arsenal de méthodes et de procédures les plus modernes, parmi lesquelles chacun pourra trouver son propre moyen de trouver la jeunesse, la beauté et la santé.

Orthopédie

 
Le large champ d’opportunités proposé par l’orthopédie suisse, les travaux à succès des plus grands spécialistes du pays et les derniers développements technologiques dans ce domaine, ainsi qu’une réhabilitation postopératoire totale incluse, attirent pour le traitement les patients des quatre coins du monde.

La chirurgie orthopédique (l’orthopédie) est une branche de la chirurgie spécialisée dans l’élimination des pathologies liées à la déformation et le disfonctionnement de l’appareil locomoteur (os, articulations, muscles, tendons, nerfs périphériques), résultant de malformations congénitales, d’anomalies du développement, de traumatismes ou de maladies.

A notre époque où le temps est devenu un luxe, le corps humain est sans cesse soumis à un stress physique énorme, entraînant une augmentation significative du nombre de patients atteints de maladies du système musculosquelettique.

Le large champ d’opportunités proposé par l’orthopédie suisse, les travaux à succès des plus grands spécialistes du pays et les derniers développements technologiques dans ce domaine, ainsi qu’une réhabilitation postopératoire totale incluse, attirent pour le traitement les patients des quatre coins du monde.

L’arsenal des cliniques suisses dispose des méthodes de diagnostique les plus avancées :

  • Diagnostique par cone beam (échographie et IRM)
  • Examen radiographique
  • Les marqueurs histologiques
  • Les marqueurs biochimiques et immunologiques

L’orthopédie ne cesse d’évoluer : on voit apparaître de nouvelles méthodes de traitements, des élaborations efficaces de prothèses et d’endoprothèses. Des matériaux artificiels sont utilisés pour remplacer les tendons endommagés, les ligaments et les capsules articulaires, ce qui est particulièrement important lors du traitement de cas habituels de luxation. Si auparavant de nombreux cas de blessures entraînaient une invalidité, aujourd’hui, grâce aux succès de l’orthopédie moderne, un rétablissement complet après de sévères blessures reçues au cours d’incidents automobiles, sportifs, ménagers et autres est devenu possible.

Les cliniques suisses spécialisées en orthopédie font tout leur possible pour sauver l’organe atteint, et assurer son rétablissement complet. Les opérations sont réalisées par des ponctions ou d’étroites incisions à l’aide des derniers équipements, permettant au patient de revenir rapidement à une vie active.

Orthopédie

 
Le large champ d’opportunités proposé par l’orthopédie suisse, les travaux à succès des plus grands spécialistes du pays et les derniers développements technologiques dans ce domaine, ainsi qu’une réhabilitation postopératoire totale incluse, attirent pour le traitement les patients des quatre coins du monde.

La chirurgie orthopédique (l’orthopédie) est une branche de la chirurgie spécialisée dans l’élimination des pathologies liées à la déformation et le disfonctionnement de l’appareil locomoteur (os, articulations, muscles, tendons, nerfs périphériques), résultant de malformations congénitales, d’anomalies du développement, de traumatismes ou de maladies.

A notre époque où le temps est devenu un luxe, le corps humain est sans cesse soumis à un stress physique énorme, entraînant une augmentation significative du nombre de patients atteints de maladies du système musculosquelettique.

Le large champ d’opportunités proposé par l’orthopédie suisse, les travaux à succès des plus grands spécialistes du pays et les derniers développements technologiques dans ce domaine, ainsi qu’une réhabilitation postopératoire totale incluse, attirent pour le traitement les patients des quatre coins du monde.

L’arsenal des cliniques suisses dispose des méthodes de diagnostique les plus avancées :

  • Diagnostique par cone beam (échographie et IRM)
  • Examen radiographique
  • Les marqueurs histologiques
  • Les marqueurs biochimiques et immunologiques

L’orthopédie ne cesse d’évoluer : on voit apparaître de nouvelles méthodes de traitements, des élaborations efficaces de prothèses et d’endoprothèses. Des matériaux artificiels sont utilisés pour remplacer les tendons endommagés, les ligaments et les capsules articulaires, ce qui est particulièrement important lors du traitement de cas habituels de luxation. Si auparavant de nombreux cas de blessures entraînaient une invalidité, aujourd’hui, grâce aux succès de l’orthopédie moderne, un rétablissement complet après de sévères blessures reçues au cours d’incidents automobiles, sportifs, ménagers et autres est devenu possible.

Les cliniques suisses spécialisées en orthopédie font tout leur possible pour sauver l’organe atteint, et assurer son rétablissement complet. Les opérations sont réalisées par des ponctions ou d’étroites incisions à l’aide des derniers équipements, permettant au patient de revenir rapidement à une vie active.

Urologie

 

L’urologie en Suisse est une des branches de la médecine les plus efficaces et les plus populaires. Les cliniques suisses disposent des équipements les plus modernes, et effectuent des opérations quelle que soit leur catégorie de difficulté. Les méthodes de traitement modernes ainsi que les élaborations innovantes auxquelles ont accès les médecins urologues suisses, permettent d’obtenir des taux élevés de guérison des maladies urologiques, y compris lorsqu’il s’agit de complications dues à des traitements effectués auparavant.

L’urologie est une branche de la médecine étudiant la structure et le fonctionnement du système génito-urinaire, ainsi que les maladies de l’appareil reproducteur masculin en particulier.

Les médecins urologues suisses traitent donc ces cas avec non seulement un grand professionnalisme et une grande expérience, mais également avec tous le tact et la délicatesse requis. Ils arrivent non seulement à guérir le mal, mais également à convaincre le patient à croire en ses forces.

L’efficacité du traitement des disfonctionnements urologiques dépend pour la plupart du type de la maladie et du dépistage opportun de cette dernière. Il peut être difficile de reconnaître, même à soi-même, des problèmes concernant la sphère intime. Et il est d’autant plus difficile de franchir cet obstacle lorsqu’il s’agit de se confier à un inconnu, même si cet inconnu est un médecin, surtout lorsque cela concerne le traitement de l’appareil reproducteur masculin et tout particulièrement l’impuissance masculine.

Bien conscients de toute la subtilité du problème, les collaborateurs de FAVOR garantissent une confidentialité absolue et le respect de l’étique.

L’arsenal des cliniques suisses comporte les méthodes de diagnostique les plus avancées :. Swiss clinics have up to date, state-of-the-art equipment that provides the very best urological care.

  • Les méthodes de recherche instrumentales – cathétérisme vésical, sondage urinaire, ponction-biopsie, cystomanométrie, modélisation mathématique de la miction ;
  • Le diagnostique endoscopique – urétéroscopie, cystoscopie, pyeloskopie ;
  • Le diagnostique au rayon X – examen radiographique, urographie intraveineuse, urographie par perfusion, urétéropyélographie rétrograde, pyélo-urétérographie antégrade.

L’urologie en Suisse est une des branches de la médecine les plus efficaces et les plus populaires.

Les cliniques suisses disposent des équipements les plus modernes, et effectuent des opérations quelle que soit leur catégorie de difficulté.

Les méthodes de traitement modernes ainsi que les élaborations innovantes auxquelles ont accès les médecins urologues suisses, permettent d’obtenir des taux élevés de guérison des maladies urologiques, y compris lorsqu’il s’agit de complications dues à des traitements effectués auparavant.

Actuellement, les méthodes modernes de traitement les plus populaires sont :

  • L’endoscopie – la technique endoscopique permet d’effectuer diverses interventions en cas de maladies de la vessie, de l’urètre, des uretères. En comparaison aux interventions chirurgicales ouvertes traditionnelles, une telle méthode de traitement a l’avantage d’être moins traumatisante, de provoquer moins d’hémorragies, de risques de complications et permet une période post-opératoire plus courte.
  • La laparoscopie et les interventions rétropéritonéoscopiques – le principe de ces opérations consiste dans le fait qu’au lieu de la traditionnelle coupure permettant l’accès à l’organe malade, toutes les interventions sont effectuées grâce à des microcoupures-piqûres. Par ailleurs, le chirurgien contrôle tout le déroulement de l’opération à l’aide d’une caméra qui transmet l’information sur un écran. Le domaine d’utilisation des interventions laparoscopiques et rétropéritonéoscopiques dans l’urologie est assez large.

 

Le réseau de services que les cliniques suisses proposent dans le domaine de l’urologie ne cesse de s’élargir, et ce grâce aux nouvelles méthodes de diagnostique et de traitement.